Protection contre les explosions pour les chambres de simulation environnementale

Les directives ATEX pour votre sécurité

undefined

La formation de mélanges explosifs peut être un événement indésirable ou volontaire pendant l'essai.
Une substance inflammable, combustible ou explosive (par exemple un liquide ou un gaz) s'échappe de l'échantillon et pénètre dans l'atmosphère du caisson d'essai.
Un mélange de gaz est explosif lorsque la concentration de gaz de la substance se situe dans certaines limites spécifiques à la substance.
Ces limites sont désignées par LIE et LSE (limite inférieure et supérieure d'explosivité) et sont spécifiées dans la fiche technique de sécurité de la substance.
En cas de risque d'incendie ou d'explosion, des mesures de sécurité doivent être prises sur l'installation en fonction du potentiel de danger (risque).
Étant donné que nos appareils sont équipés d'inserts indispensables à leur fonctionnement, tels que des chauffages, des éclairages, etc., il existe des sources potentielles d'inflammation.
Nous pouvons modifier et compléter nos appareils ou les équiper de dispositifs de sécurité de manière à ce qu'ils soient conformes aux directives ATEX.
Pour ce faire, différentes données et informations sont nécessaires.


Protection contre les explosions et ATEX

Introduction sur ATEX

Que sont les directives ATEX ?

Sous la désignation ATEX (abréviation française pour ATmosphère EXplosible), on traite de la réglementation européenne relative à l'exploitation sûre d'installations et d'appareils industriels dans un environnement ou des conditions avec risque d'explosion.

Pour la mise en œuvre, 2 directives ont été rédigées, à savoir la 99/92/CE et la 2014/34/UE. Ces deux directives sont contraignantes. Sans respect de ces directives, l'installation d'équipements présentant un risque d'explosion ou protégés n'est plus autorisée.


Introduction sur ATEX

La directive 99/92/CE décrit les obligations des exploitants d'installations, la 2014/34/UE celles des fabricants d'appareils.

L'obligation primaire des exploitants d'installations est l'évaluation des risques et la répartition des zones dangereuses au sein d'une installation, appelées zones.
Le fabricant d'appareils est tenu d'effectuer la classification et le marquage de ses appareils en fonction de leur risque d'inflammation en raison des mélanges explosifs, les soi-disant catégories d'appareils. Cette obligation est également le lien entre l'exploitant de l'installation et le fabricant de l'appareil.


Obligations de l'exploitant de l'installation

Conformément à l’ordonnance de sécurité d'exploitation, l'exploitant de l'installation a les obligations suivantes :

1. Réalisation d'une évaluation des risques
L'exploitant est tenu de procéder à une évaluation des risques aussi bien des installations nécessitant une surveillance que des équipements de travail.

2.Création d'un document relatif à la protection contre les explosions
En fonction du risque individuel, l'exploitant ou le fabricant de l'installation doit prendre des mesures de protection contre les explosions appropriées.


Division en zones

La division en zones des emplacements dangereux avec risque d'explosion sert à définir et à déterminer l'exigence de sécurité

Zone 0 :
Zone dans laquelle une atmosphère explosive est présente en permanence ou pendant une longue période ou fréquemment.
Zone 1 :
Zone dans laquelle une atmosphère explosive est occasionnellement présente.
Zone 2 :
Zone dans laquelle une atmosphère explosive n'est pas susceptible de se présenter en fonctionnement normal, mais si elle se présente, elle est rare ou de courte durée.


Obligations du fabricant de l'appareil :

Nous prenons nos obligations de fabricant d'appareils très au sérieux et avons accumulé un savoir-faire sur ce sujet pendant de nombreuses années.

Nos appareils d'essai de température ou de climat sont classés dans le groupe d'appareils II conformément à la directive 2014/34/UE.

 

 

 


Mesures de protection générales

Consultez-nous

La protection primaire contre les explosions est la première priorité de la protection contre les explosions. La protection secondaire contre les explosions est appliquée lorsque la protection primaire contre les explosions ne garantit pas une sécurité suffisante ou lorsque la protection primaire contre les explosions ne peut pas être mise en œuvre. La protection antidéflagrante tertiaire n'entre en ligne de compte que s'il est prouvé que la protection antidéflagrante primaire et la protection antidéflagrante secondaire ne peuvent pas être mises en œuvre.


Solution individuelle et sur mesure

Prendre contact

Les dispositifs de sécurité à mettre en place représentent toujours une solution adaptée aux besoins individuels.

La base est un système de modules qui permet de combiner un ou plusieurs modules de sécurité en une unité

Pour ce faire, vous pouvez vous référer à notre guide. Nous nous ferons également un plaisir de vous aider personnellement.

Téléchargez la liste de contrôle ATEX ici

Liste de contrôle pour l'évaluation des risques et la détermination de la zone de protection Ex pour le caisson d'essai et le local d'installation